fbpx

La genèse

J’edenerie est née dans ma tête.

Une histoire toute simple à première vue: je suis devenue maman. Cela semble loin de J’edenerie et pourtant tout a commencé là.

 

 2012 : la révolution

En donnant la vie pour la première fois en 2012, une révolution intérieure s’est mise en place. Mon fils a tout fait voler, son arrivée dans ma vie a complètement chamboulé ma vie et mes pensées. En plus de l’épuisement maternel, cette longue période de doutes, de peurs et de tourments a été comme une purge.
J’ai balayé mes croyances, mes idées reçues, j’ai remis en cause tout ce que je croyais, le normal est devenu anormal, les certitudes sont devenues incertaines. J’ai transformé mes pensées jusqu’à ce que je me sente enfin en accord avec elles, au point d’être aujourd’hui certaine de mes choix.

2016 : la mort en pleine face

Cette année là fut terriblement éprouvante. J’ai donné la vie à mon deuxième fils pendant que mon père, lui, perdait la sienne.
Voir la mort arriver, la voir prendre possession d’un corps, cela vous marque et vous fait ouvrir grand les yeux. J’ai pris conscience, très profondément, de ma mortalité. La vie est fragile et courte. Le corps humain n’est qu’une enveloppe éphémère. On le sait tout ça, mais il est rare de le sentir au fond de soi, très consciemment et de se sentir entièrement concerné par la vie, et par sa fin inexorable.

Tout ça m’a fait aller à l’essentiel et ce qui était réellement important, les véritables besoins qui nous animent, les aspirations profondes de l’humain. Jusqu’à me rendre compte de la merveilleuse magie que représente le fait d’être vivant et d’être humain. L’humain et son corps ne sont que de passage, mais ils portent une sorte de sens insensé.

L’essentiel était là, la vie en son centre, les battements du coeur, le corps organique, cette incroyable machine de chair entourée de nature.

Nous sommes de beaux êtres, uniques, singuliers, tous faits de chair et de vie. Nés d’une cellule fusionnée qui a donné la vie à un bébé, puis un enfant et un adulte. Nous portons tout cela à l’intérieur de nous, la cellule, le bébé et l’enfant, il y a de la place pour tout ça dans le corps d’un humain adulte !

Revoir son essentiel

Et j’ai vu fourmiller dans mon esprit une multitudes d’idées, des idées porteuses de messages lourds de sens pour moi. Il fallait que je les pose quelque part, à un endroit où on ne pourrait pas les oublier, à un endroit que j’aimerais pouvoir arborer avec fierté.

Rien de mieux que de les porter sur soi ou dans son foyer. C’est là qu’est née J’edenerie. Proposer mes designs, des messages, des idées, des mots forts, qui véhiculent l’essentiel, la beauté simple d’être ce que nous sommes.

Mais l’histoire de J’edenerie ne s’arrête pas là. Aujourd’hui voilà la première étape, la naissance. Mais j’ai en tête de beaux projets pour elle: prendre de l’ampleur, étendre ma créativité, prendre en main la création et la production des produits, de la broderie, des vêtements imaginés, etc. De quoi me faire rêver pour réussir à vous faire rêver aussi.

 

Qui suis-je?

Je suis Sandra, humaine. Toujours attirée par la nature, dans son sens le plus profond et global, j’ai appris à grandir en devenant maman. Aujourd’hui, c’est à travers J’edenerie que je veux montrer ce que j’ai appris. La vie n’est qu’un flot d’apprentissages sans fin.

contact@jedenerie.com